J'ai eu le plaisir de rencontrer l'une de mes clientes préférées, Anie Rouleau, il y a quelques années, alors qu'elle était à la recherche du parfait «power suit» à porter pour son épisode de Dans l'oeil du dragon ! J'ai rapidement réalisé à quel point elle est passionnée non seulement par sa propre entreprise, The Unscented Co, mais aussi par sa communauté, sa ville et la mode locale !

Lorsque nous nous sommes rencontrés, j'étais déjà une grande fan des produits de The Unscented Co. Je souffre d'eczéma assez sévère et l'utilisation de sa gamme de détergents était exactement ce dont j'avais besoin. Notre relation a commencé par une conversation entre deux femmes, cliente et designer, sur le changement climatique, les affaires et notre belle ville de Montréal.

Il était clair que l'histoire, les réalisations et la passion d'Anie étaient des choses que je voulais connaître personnellement. Lorsque le moment est venu de lancer notre collection printemps-été, j'ai eu envie de l'inviter à nous parler de ce qui la fait vibrer.

Voici quelques extraits de notre entrevue!

Présente-toi, mais surtout ton parcours qui a amené la création de Unscented Co.

A l'âge de 33 ans, j’ai eu la chance de partir à travers le monde pendant 18 mois. J’ai eu envie de découvrir les enjeux sociaux en Asie, en Afrique, en Océanie et en Amérique du Sud. Finalement, il y avait un seul dénominateur commun : l'environnement. Je savais que ma prochaine entreprise aurait un impact positif. J’ai alors lancé la marque de commerce The Unscented Company en 2016 dans l’espoir de redéfinir la notion de la propreté en offrant une gamme de produits naturels, efficaces, exclusivement sans fragrance et concus pour réduire notre empreinte de plastique.

Explique nous pourquoi c’était important pour toi de redéfinir la notion de propreté et d’offrir des alternatives aux produits nettoyants existants.

À la base, mon entreprise est une entreprise de savon qui fait partie d'une industrie qui contribue à un des plus grands fléaux environnemental soit la bouteille de plastique usage unique. J'ai envie de faire partie de la solution en offrant tous les produits sous format de vrac et sous format de produit solide comme le shampoing solide et le revitalisant solide. Aujourd’hui, l’ensemble de la gamme est offert pour tous ceux qui désirent vivre sans aucun emballage de plastique. C’est possible !!

Quand est-ce que tu te sens le plus accomplie dans ton travail?

Lorsque je vois une idée sur papier prendre vie sur les tablettes de l’épicerie. Lorsque je vois les standards de l’industrie changer et adopter nos produits comme référence. Lorsque je vois les comportements des consommateurs changés en adoptant notre concept de vrac. Lorsque je vois le chemin parcouru de l’entreprise depuis 10 ans. J’ai des papillons dans le ventre tous les matins, j’ai hâte de commencer ma journée et faire une toute petite différence dans mon industrie.

Anie Rouleau porte Jennifer Glasgow Robe Meridians | Haute Hoku + Pantalon Casia

Tu es une cliente fidèle de Jennifer Glasgow. Explique-nous comment tu nous as découvert.

En 2018, j’ai décidé de relever un défi et avoir 50% de ma garde robe provenant de designer Québécois (e). Je voulais connaître davantage la mode de Montréal et surtout encourager le local. La première boutique que j’ai visité est Evelyne à NDGr / Westmount. C’est une boutique qui tient différentes marques locales de mode éthique et durable. Coup de coeur pour Jennifer Glasgow. Tout ce qu’elle conçoit me convient, je me sens bien. Je suis repartie avec mes deux premières robes. A ce jour, je commence toujours par aller voir la collection de Jennifer avant de faire tout achat. J’ai porté Jennifer Glasgow pour l’émission Dragon’s Den et lors de mon passage à C2 Montréal. Ca été mes ‘’power suits’’.

Parle-nous de ta relation par rapport à la mode et à ce que tu portes au quotidien. Qu’est-ce qui est important pour toi quand vient le temps de t’habiller?

J'avoue aujourd'hui que j’ai très peu de tolérance avec le fast fashion. Je cherche toujours à trouver des vêtements intemporels et surtout durables. Je suis fière de porter des vêtements faits ici à Montréal. Souvent, les gens sont surpris que nous puissions porter des vêtements de designer Québécois qui sont à la fois très tendance et surtout éthique. J’aime me sentir bien pour travailler. Je n’ai pas une garde robe très chargée mais tous mes morceaux sont hyper utiles pour différentes occasions.

As-tu un projet coup de cœur ces temps-ci (pas nécessairement par rapport au travail)?

L’idée de bâtir une gamme de produits cosmétiques en collaboration avec ma fille Anna Béatrice me comble de joie. Pouvoir lui offrir l’opportunité de créer, de réaliser, de s’accomplir dans l’entreprenariat me comble de fierté de maman.

Anie Rouleau porte Jennifer Glasgow Haut Hoku + Pantalon Casia | Robe Estella

Anie est une personne merveilleusement passionnée, qui se consacre non seulement à sa famille, à l'environnement, à notre bien-être, mais aussi aux différentes communautés qui font de notre pays ce qu'il est.

C'est une grande joie pour moi qu'Anie nous ait fait entrer dans sa maison et dans sa vie. Un grand merci, Anie. J'ai hâte de voir où l'avenir la mènera !